Lettre de Jean Fellot à Joachim Havard de la Montagne
30 décembre 1947

Lettre autographe signée de Jean FellotLettre autographe signée de Jean Fellot
Lettre autographe signée de Jean Fellot, adressée le 30 décembre 1947 à son élève Joachim Havard de la Montagne parti à Dijon effectuer son service militaire.
( coll. D.H.M. )

Concert du 19 décembre 1947, Jean Fellot
Affiche concert 19 décembre 1947, chapelle de l'École Saint-Nicolas, 92 rue de Vaugirard, Paris, avec le concours de Jean Fellot
( coll. D.H.M. )

Paris le 30 Déc. 1947


Cher Ami,


*Merci de vos nouvelles qui m’ont fait grand plaisir. J’en avais déjà eu, du reste, par Mlle Buratti
1 qui avait une lettre de vous.
*Dès l’annonce de votre départ, je me suis mis en relations avec Mlle Sauvet
2 qui est allée voir votre Curé. J’ai su depuis qu’elle est agrée et qu’elle y fait le service. Il est bien entendu qu’elle vous laissera votre place à votre retour.
*A la classe, votre départ a fait un grand vide car vous y teniez la meilleure place. Deux élèves, l’Egyptien et une jeune fille ne sont pas revenus de sorte que la classe est moins surchargée.
*J’ai été malencontreusement grippé juste avant Noël et je n’ai pu cependant tenir mon orgue
3 pour les fêtes de Noël qui sont toujours assez fatigantes.
*J’ai participé à un concert dont voici l’affiche. J’y ai joué un choral de Bach et 2 noëls (Balbastre et Commette). La schola de Roux
4 a été merveilleuse.
*Ce concert a du reste été enregistré et sera diffusé par la Radio un de ces jours, mais j’ignore la date.
*J’ai pu aller à un récital de J. Demessieux
5 à Pleyel ; c’est une brillante virtuose. Avez-vous pu entendre Poillot 6 ? c’est un grand artiste.
*J’espère que votre vie de caserne n’est pas trop dure pour vous, et que votre permission vous sera prochainement accordée.
*Merci de vos bons vœux, à mon tour je vous envoie les miens et souhaite que cette période peu agréable pour vous soit vite terminée.
*Croyez, cher Ami, à mon meilleur souvenir
Jean Fellot

 

NOTES ET COMMENTAIRES

1 – Pauline Buratti fut durant de longues années secrétaire de la Schola Cantorum puis de l’Ecole César-Franck. [ Retour ]

2 – Notre-Dame de Bellevue, à Meudon (Hauts-de-Seine) fut le premier poste d’organiste occupé par Joachim Havard de la Montagne en 1947, tout jeûne diplômé de l’Ecole César Franck. Le 5 décembre 1947 il dut abandonner ses fonctions pour effectuer son service militaire. C’est Mlle Sauvet qui le remplaça aux claviers de l’orgue Cavaillé-Coll (1897), composé de 10 jeux réels sur 2 calviers et pédalier. [ Retour ]

3 – Jean Fellot parle ici de l’orgue de l’église Notre-Dame-du-Rosaire de Plaisance (Paris XIV°), dont il fut titulaire de 1931 à 1967. Construite par l’architecte P. Sardou entre 1909 et 1911, rue Raymond-Losserand, cette église en briques roses possède un orgue Cavaillé-Coll (instrument de démonstration construit en 1880) acheté et installé en 1913 (20 jeux, 2 claviers et pédalier). [ Retour ]

4 – Xavier Roux fut longtemps maître de chapelle de l’église Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse à Malakoff (Hauts-de-Seine). [ Retour ]

5 – Jeanne Demessieux (1921-1968), virtuose hors pair, fut organiste de l’église du Saint-Esprit (1933-1962), avant de succéder à Edouard Mignan à l’église de la Madeleine (1962). [ Retour ]

6 – Brillant organiste, Emile Poillot (1886-1948) était titulaire de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon, poste qu’il occupa durant 36 ans (1912 à 1948). Joachim Havard de la Montagne effectuant ses classes (du 5 décembre 1947 au 27 février 1948) à Dijon, caserne Dufour, 7° section du COMA, eut l’occasion à plusieurs reprises de se rendre dans cette église où notamment il tint l’orgue de chœur à la messe de Minuit 1947. Il raconte à ce propos : " …l’organiste devant assurer à la fois le grand orgue et le petit orgue m’a demandé, deux minutes avant la messe, de jouer au petit orgue ! Je ne me suis pas fait prier ! J’étais enchanté, bien que je n’ai eu à accompagner que du grégorien (Messe des Anges et Credo III) et le cantique "  Il est né ", chantés par l’ensemble des fidèles et une seconde chorale dans le chœur (la messe de Minuit était une grand messe)... " [ Retour ]

 


Relancer la page d'accueil du site MUSICA ET MEMORIA

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© MUSICA ET MEMORIA

tumblr hit counter