Quelques orgues Cavaillé-Coll de salles de concert parisiennes


 

 

Salle Berlioz, 55 rue de Clichy
(CP, coll. O. Geoffroy) DR.

Concerts Colonne :

 

Orgue Mutin, construit au début du XXème siècle et acheté en 1927 par la paroisse Saint-Nicolas de Meursault (Côte-d'Or). La composition est identique à celle de l'orgue de choeur de Notre-Dame-de-la-Croix de Paris et proche de celle d'un orgue Mutin posé en Argentine.

 

Composition :

Manuel (56 notes) : Bourdon 16', diapason 8' (B et D), flûte harmonique 8', salicional 8', prestant 4', plein-jeu III rgs, tuba magna 16' (B et D), trompette 8', soprano 4'.

Pédale (27 notes) : Soubasse 16'.

Tir. manuel, appel anches et plein-jeu.

 

Salle Berlioz :

 

Orgue Cavaillé-Coll (1890). Transféré en 1909 dans l'église Sainte-Geneviève-des-Grandes-Carrières de Paris par Mutin qui l'adapte à la tribune. Une doublette a pris la place de l'octavin originel au sommier de grand-orgue.

 

Composition d'origine :

Grand-orgue (56 notes) : Bourdon 16', montre 8', flûte harmonique 8', prestant 4', octavin 2'.

Positif expressif (56 notes) : Bourdon 8', salicional 8', flûte douce 4', nazard 2 2/3', basson-hautbois 8'.

Récit expressif (56 notes) : Cor de nuit 8', gambe 8', voix céleste 8', flûte octaviante 4', plein-jeu III rgs, basson 16', trompette 8', clairon 4'.

Pédale (30 notes) : Contrebasse 16', soubasse 16', basse 8', bourdon 8'.

Tir. I, II et III, acc. II/I, III/I en 16 et 8', III/II, anches III, trémolo III, machine I.

 

Salle Gaveau :

 

Orgue Mutin (1900), transféré dans l'église de Saint-Saëns (Seine-Maritime) en 1957 et transformé par Gutschenritter.

 

Composition d'origine :

Grand-orgue (56 notes) : Bourdon 16', montre 8', bourdon 8', flûte harmonique 8', gambe 8', prestant 4', nazard 2 2/3', doublette 2', fourniture III rgs, basson 16', trompette 8', clairon 4'.

Positif expressif (56 notes) : Principal 8', cor de nuit 8', salicional 8', flûte douce 4', flageolet 2', carillon III rgs, cromorne 8'

Récit expressif (56 notes) : Diapason 8', flûte traversière 8', gambe 8', voix céleste 8', flûte octaviante 4', octavin 2', plein-jeu IV rgs, trompette harmonique 8', basson-hautbois 8', soprano 4'.

Pédale (32 notes) : Contrebasse 16', soubasse 16', basse ouverte 8', bourdon 8', violoncelle 8', flûte 4', tuba magna 16'.

Tir. I, II et III, acc. II/I, III/I, III/II, octave grave, octave aiguë, combinaisons I, 4 combinaisons ajustables, 2 combinaisons fixes.

 

Salle Mariveau :

 

Orgue Mutin (1918 ?). Transféré par Helbig en 1953 dans l'église Notre-Dame d'Argentré (Ille-et-Vilaine) avec quelques aménagements et transformations.

 

Composition actuelle :

Grand-orgue (54 notes) : Bourdon 16', diapason 8', bourdon 8', flûte 8', prestant 4', nazard 2 2/3', doublette 2', tierce 1 3/5', plein-jeu II-IV rgs.

Récit expressif (54 notes) : Cor de nuit 8', viole de gambe 8', voix céleste 8', flûte 4', octave 2', tuba 16', trompette 8', clairon 4'/

Pédale (30 notes) : Soubasse 16', basse 8', flûte 4'.

Tir. I et II, acc. II/I, appel anches.

 

Salle Pleyel, 252 rue du Faubourg-Saint-Honoré, Joachim Havard de la Montagne en 1972 à la console de l'orgue
(coll. D.H.M.© ) DR.

Salle Pleyel :

 

Orgue Société Cavaillé-Coll (1929). Démonté après la Seconde Guerre mondiale. Transmissions électro-pneumatiques ; 73 notes aux sommiers.

 

Composition :

Grand-orgue (61 notes) : Montre 16', bourdon 16', montre 8', diapason 8', bourdon 8', flûte harmonique 8', salicional 8', prestant 4', flûte octaviante 4', plein-jeu VI rgs, bombarde 16', trompette 8', cor 8', clairon 4'.

Positif expressif (61 notes) : Quintaton 16', principal 8', cor de nuit 8', viole d'orchestre 8', flûte douce 4', quinte 5 1/3', nazard 2 2/3', quarte de nazard 2', tierce 1 3/5', basson 16', cromorne 8', clarinette 4', célesta.

Récit expressif (61 notes) : Dulciane 16', diapason 8', flûte conique 8', viole de gambe 8', voix céleste 8', flûte d'amour 4', gambe 4', sesquialtera II rgs, fourniture IV rgs, bombarde 16', trompette 8', basson-hautbois 8', voix humaine 8', clairon 4', glockenspiel.

Solo expressif (61 notes) : Gambe 16', stentorphone 8', grosse flûte 8', cello 8', cello céleste 8', flûte ouverte 4', grand cornet VIII rgs, tuba magna 16', tuba mirabilis 8', tuba clairon 4', cloches (25 notes).

Pédale (32 notes) : Soubasse 32', flûte ouverte 16', violonbasse 16', dulciane 16', soubasse 16', quinte 10 2/3', violonbasse 8', dulciane 8', flûte 8', bourdon 8', quinte 5 1/3', flûte 4', dulciane 4', bourdon 4', bombarde 32', bombarde 16', bombarde 8', bombarde 4'.

 

Salle du Châtelet (Théâtre lyrique) :

 

Orgue Cavaillé-Coll (1864), transféré par le facteur en 1875 dans l'église Saint-Géran du Palais, Belle-Ile-en-Mer (Morbihan).

 

Composition :

Grand-orgue (54 notes) : Montre 8', bourdon 8', prestant 4', plein-jeu III rgs.

Récit expressif (54 notes) : Salicional 8', voix céleste 8', flûte octaviante 4', trompette 8'.

Pédale (27 notes) : sans jeu indépendant.

Acc. II/I, tir. I et II, trémolo II.

 

Salle du Boulevard du Temple (Théâtre lyrique) :

 

Orgue Cavaillé-Coll (1859). Transféré comme orgue de choeur dans la cathédrale de Grenoble en 1869, puis au Petit Séminaire de Saint-Antoine-L'Abbaye (1928) et enfin dans l'église Saint-Didier de Voreppe (1981).

 

Composition actuelle :

Grand-orgue (56 notes) : Bourdon 16', principal 8', bourdon 8', prestant 4', plein-jeu III rgs.

Récit (56 notes) : Bourdon 8', doublette 2', trompette 8', basson-hautbois 8'.

Pédale (30 notes) : Soubasse 16', basse 8'.

Tir. I et II, acc. II/I, trémolo II, expression générale

 

Salle Touche, 25 boulevard de Strasbourg
(CP, coll. O. Geoffroy) DR.

Salle Touche :

 

Orgue Mutin (1906). Transféré à l'église Saint-Dominique de Paris en 1926 puis à Saint-Antoine-de-Padoue après la Seconde Guerre mondiale. Le buffet Mutin abrite l'orgue Collet de l'église Saint-Amand de Glorieux (Verdun). L'orgue Mutin a été reconstruit et doté d'un nouveau buffet par Olivier Chevron.

 

Composition actuelle :

Grand-orgue (56 notes) : Bourdon 16', montre 8', bourdon 8', flûte harmonique 8', salicional 8', prestant 4', cornet V rgs, doublette 2', plein-jeu V rgs.

Récit expressif (56 notes) : Cor de nuit 8', viole de gambe 8', voix céleste 8', flûte octaviante 4', nazard 2 2/3', flûte 2', trompette 8', basson-hautbois 8'.

Pédale (30 notes) : Contrebasse 16', soubasse 16', flûte 8', bourdon 8', violoncelle 8', basson 16'.

Tir. I en8 et II en 8 et 4, acc. II/I, trémolo II.

 

Opéra Garnier :

 

Orgue Cavaillé-Coll (1874).

 

Composition :

Grand-orgue (56 notes) : Bourdon 16', principal 8', bourdon 8', flûte harmonique 8', prestant 4', doublette 2'.

Grand-choeur (56 notes) : Octave 4', quinte 2 2/3', plein-jeu VI rgs, bombarde 16', trompette 8', clairon 4'.

Pédale (30 notes) : Contrebasse 16' (12 notes), soubasse 16', flûte 8', tuba magna 16' (12 notes), bombarde 16', trompette 8'.

Expression générale, tir. I et II, acc. II/I.

 

Opéra-Comique :

 

Orgue Cavaillé-Coll (1850), transféré par Mutin en 1923 dans l'église Saint-Germain-et-Saint-Vincent de Saint-Germain-les-Corbeil (Essonne).

 

Composition :

Manuel 54 notes) : Principal 8', flûte harmonique 8', prestant 4', trompette 8'.

Pédale (13 notes) : accrochée.

 

Palais du Trocadéro :

 

Orgue Cavaillé-Coll (1878). Transféré en 1937 au Palais de Chaillot puis en 1977 à l'auditorium Maurice Ravel de Lyon.

 

Composition de 1878 :

Grand-orgue (56 notes) : Montre 16', bourdon 16', montre 8', bourdon 8', flûte harmonique 8', violoncelle 8', prestant 4', flûte douce 4', doublette 2', cornet V rgs, plein-jeu harmonique V rgs, bombarde 16', trompette 8', clairon 4'.

Positif expressif (56 notes) : Bourdon 16', principal 8', flûte harmonique 8', salicional 8', unda-maris 8', flûte octaviante 4', quinte 2 2/3', plein-jeu harmonique III-VI rgs, basson 16', trompette 8', cromorne 8'.

Récit expressif (56 notes) : Quintaton 16', cor de nuit 8', flûte harmonique 8', viole de gambe 8', voix céleste 8', flûte octaviante 4', octavin 2', cornet V rgs, carillon III rgs, basson 16', trompette 8', basson-hautbois 8, voix humaine 8', clairon 4'.

Solo-Bombarde (56 notes) : Bourdon 16', diapason 8', flûte harmonique 8', violoncelle 8', flûte octaviante 4', octavin 2', tuba magna 16', trompette harmonique 8', clarinette 8', clairon harmonique 4'.

Pédale (30 notes) : Principal basse 32, contrebasse 16', grosse flûte 16', violonbasse 16', soubasse 16', grosse flûte 8', basse 8', bourdon 8', violoncelle 8', contre-bombarde 32, bombarde 16', basson 16', trompette 8', basson 8', baryton 4', clairon 4'.

Tir. I, II et III, acc. II/I, III/I, IV/I, III/II, appels anches I, II, III, IV, octaves graves I, II, III et IV, orage, trémolo II et III.

 

Orgue du palais du Trocadéro (Paris XVIe) démoli en 1937 et remplacé par le palais de Chaillot
(CP., coll. O. Geoffroy)
Alexandre Guilmant à l'orgue du palais du Trocadéro
(photo Branger-Doyé, coll. D.H.M.)

Joachim Havard de la Montagne en 1958 à l'orgue du palais de Chaillot provenant du Trocadéro,
reconstruit et électrifié en 1938 par les établissements Gonzales

(photo Daniel Franck, Paris, coll. D.H.M.) DR.

Collecte : Olivier Geoffroy

(février 2022)

 

Relancer la page d'accueil du site MUSICA ET MEMORIA

Droits de reproduction et de diffusion réservés
© MUSICA ET MEMORIA

Web Analytics